Pour clôturer la semaine CAP, le comité organise un souper sur le Thème : « CAP sur l’INDE » !

Venez déguster notre repas fait maison, et venez assister à la remise des prix du concours photo de la semaine.

Dès maintenant, venez vous inscrire au souper durant les permanences qui seront organisées à l’ISIa et à la Fac, pour seulement 14 euros !

Paiement par liquide ou par virement avant le jeudi 21 novembre.

Attention, le nombre de places est limité à 60 ! Ne tardez pas à réserver la vôtre !

Cycle de conférences organisé par l’Université de Liège / Faculté des Sciences Appliquées – Faculté d’Architecture – Faculté des Sciences, la Haute École Charlemagne, la Ville de Liège, Liège LABVILLE et le GRE-Liège.

  • Namur : projet « Cœur de ville » développement d’un nouveau quartier sur le site des Casernes • Mercredi 09.10.2019 / 18h00 / Salle Bovy ;
  • Dynamique publique de promotion immobilière en Brabant Wallon : « le projet de la Gastuche » • Mercredi 23.10.2018 / 18h00 / Salle Bovy ;
  • Le « District créatif » de Liège • Mercredi 13.11.2019 / 18h00 / Salle Bovy ;
  • Community Land Trust Bruxelles, retour sur 10 ans d’existence au travers du projet « Arc-en-Ciel » • Mercredi 27.11.2019 / 18h00 / Salle Bovy ;
  • Le projet du Plan d’aménagement Herrmann-Debroux à Bruxelles • Mercredi 11.12.2019 / 18h00 / Salle Bovy.

Lieu: ULiège – Amphis Opéra
Place de la République Française 41, 4000 Liège
Entrée libre

 

Plus d’infos sur le site de l’événement.

 » HISTOIRE D’ARBRES est un congrès réunissant gestionnaires publics ou privés, chercheurs, architectes paysagistes, techniciens, grimpeurs arboristes… autour de la gestion des arbres en milieu urbain.

Une première édition a été organisée en septembre 2004 à Tournai, ce colloque international avait comme thème la dynamique de dégradation des arbres par des champignons lignivores.

Dans le cadre de la « Semaine de l’arbre » 2019, HISTOIRE D’ARBRES revient, du jeudi 21 au vendredi 22 novembre, cette fois au Wallonia Conference Center de Mons.

Cette édition est coorganisée par le Service Public de Wallonie (agriculture ressources naturelles et environnement – Direction de la Nature et des Espaces verts), Hainaut Développement, Adalia 2.0 et l’asbl Centre du Paysage.

Des spécialistes belges, français, canadiens, suisses, allemands, viendront pendant ces 2 jours présenter différentes facettes de l’arbre urbain dont entre autres : leurs intérêts pour l’homme et la nature, la conception des aménagements afin de favoriser leur développement harmonieux, les points importants à prendre en compte lors de la plantation, l’importance d’une bonne taille, différents moyens de protection, des exemples concrets en Wallonie et à l’étranger…

Ce sera aussi l’occasion de présenter tout le panel des outils, produits et techniques couramment utilisés lors de la plantation, le suivi et la conservation des arbres, sans oublier de mettre en avant le travail des pépiniéristes et des architectes paysagistes.  »

 

Plus d’infos sur le site de l’événement.

La formation de l’Architecture des Jardins et du Paysage fête ses 50 ans !

Retrouvez une sélection d’anciens étudiants venus pour nous présenter une variété de thème lors d’une journée de conférences le samedi 16 novembre. Le même soir, un walking dinner et une soirée sont organisés.

Le dimanche 17 novembre, une visite guidée du parc de Mariemont avec  l.ar. Didier Moray (professeur à la HECh (ISIa), Président national de l’ABAJP – BVTL) est organisée.

La journée de conférence est gratuite sur réservation.

Plus d’infos sur le site de l’événement.

Architects at Play constitue l’aboutissement d’une recherche sur le jeu et l’imaginaire, les expériences construites et les récits mythologiques. L’exposition est principalement dédiée à l’idée de « Faire Monde » et initie la rencontre entre deux personnages : celui de l’architecte et celui de l’enfant.

Dates
Du Vendredi 18 octobre 2019 au Dimanche, 9 février, 2020

Heures
VERNISSAGE 17.10.19 – 18:30 // EXPO 10:30 – 18:00

Langue(s)
NL/FR/EN

Lieu
C
IVA

Tickets
Adultes : 10€ / étudiants & seniors : € 5 / -18 ans : gratuit / tarif de groupe : 8€ pp / pass musée : gratuit

 

 » Les jeux de l’enfance ont toujours été un terrain propice à l’invention de « Mondes ». De même, les architectes imaginent aussi de nouveaux « Mondes ». Ces mondes et les mécanismes d’invention qu’ils convoquent constituent le coeur de l’exposition, où sont abordés des thèmes aussi variés que l’enfance et l’éducation, l’urbanisme, l’espace public, l’histoire, l’architecture, l’art ou la créativité — afin de retracer l’histoire de « Mondes » imaginaires autant qu’imaginés. L’Homme est un architecte joueur. De la cabane solitaire à l’arche cosmopolite, nous construisons des mondes que nous habitons ou co-habitons. Le monde du jeu se situe dans l’intervalle mystérieux qui relie nos subjectivités à la réalité extérieure. Parfois, dans cette aire éphémère se cristallisent des architectures qui deviennent pour un temps la scène de nos vies, l’horizon de nos habitudes. Ce pouvoir de l’imaginaire est au coeur du dispositif curatorial où se côtoient les terrains de jeu de l’enfance et ceux d’architectes, d’artistes ou de designers. « 

Photo : © Pierre Antoine

 

Plus d’infos sur le site de l’événement.

Dans le cadre du cours d’ingénierie écologique dispensé par le Professeur Gregory Mahy, 12 étudiants de 2ème Master en Architecture du Paysage et 12 étudiants en 2ème Master en Gestion des Forêts et des Espaces Naturels sont partis une semaine dans le Sud de la France.

Le but de la semaine : étudier différents écosystèmes. Encadrés par des professeurs et assistants de Gembloux Agro-Bio Tech, ils ont parcouru la Camargue, traversé des cordons dunaires, traversé la plaine de la Crau, grimpé les Alpilles et arpenté les forêts méditerranéennes.


L’axe Biodiversité et Paysage a écrit un article sur ce sujet. Pour en apprendre plus, allez sur le site de Gembloux Agro-Bio Tech !


Photographie et texte par Florian Vanhamme, Responsable Communication, 2019

 » Quand on sait qu’un arbre est sensible à la douleur et a une mémoire, que des parents-arbres vivent avec leurs enfants, on ne peut plus les abattre sans réfléchir ni ravager leur environnement en lançant des bulldozers à l’assaut du sous-bois.

— Extrait de l’ouvrage de Peter Wohlleben vendu à plus d’un million d’exemplaires.

Si cette approche anthropomorphique est controversée dans le monde scientifique, elle a le mérite d’avoir révélé un intérêt nouveau du grand public pour la gestion forestière et la vie des arbres.

L’arbre a toujours été symbole de grandeur, de longévité et de vigueur éternelle. Pont entre le ciel et la terre, la matière et l’esprit, il est glorifié par les poètes et les chamans depuis des temps immémoriaux. Dans les pays du Nord, certains sont nostalgiques de forêts vierges où ils voudraient vagabonder en toute quiétude. Ils perçoivent l’arbre comme un être intelligent et préconisent d’abandonner les modes actuels de gestion forestière. Paradoxalement, dans les pays du Sud, les populations, en quête de modernité, se réunissent de moins en moins sous l’arbre à palabres…

Devons-nous dorénavant regarder nos meubles et bouquins comme de tristes cadavres victimes de notre consommation effrénée ? Devons-nous renoncer à utiliser du bois et mettre sous cloche les dernières forêts dites vierges ?

Dans cette leçon inaugurale, le Professeur Jean-Louis Doucet tentera d’objectiver « la vie secrète des arbres » sur base des recherches les plus récentes. Il discutera aussi des conséquences de cette nouvelle empathie envers les forêts en capitalisant l’expérience acquise par Gembloux Agro-Bio Tech en termes de gestion durable des écosystèmes forestiers.  »

 

Plus d’infos sur la page de l’événement.

 » In the morning of 17 october 2019 at ULB in Brussels, BEES organises a projection/debate on the theme of citizen engagement and science : What is the position of science in relation to activism/commitment and vice versa?. The documentary shown is called « The Battle of Black Water » : In 1978, the Minister of Public Works is planning a huge dam in the Black Water Valley, upstream of the small town of Couvin. But the inhabitants turned against the project and delivered a flamboyant guerrilla war… A choral film that communicates the joy and strength of a popular movement that is exemplary in every respect.

When ?
7 october 2019 from 9AM until 2 PM.

Where ?
at ULB La Cambre-Horta, auditoire Bourgeois, Brussels  »

 

Plus d’infos et inscription sur la page de l’événement.